O. Piron

Le système territorial français évolue en permanence. Une analyse rigoureuse de la période 2008-2015 met en lumière une polarisation métropolitaine accrue et le maintien d’une croissance solide dans l’espace périurbain, avec, par contrecoup le reste du territoire, urbain comme rural, à la traîne. Par ailleurs, pour des raisons tenant au contre-choc démographique lié à la fin du baby-boom il y a 40 ans, l’immigration joue un rôle de plus en plus décisif dans les évolutions démographiques des zones urbaines. Celles-ci se trouvent donc, sur ce thème sensible, de plus en plus décalées d’avec le reste du territoire.

DOC13_-_POLARISATIONS-V5_O._Piron