Questions pour une équipe municipale qui veut « contribuer à changer le monde » – Lettre d’introduction


Texte inédit pour la ville en commun

Le présent article est une copie de la lettre d’introduction au débat Questions pour une équipe municipale qui veut « contribuer à changer le monde » adressée à plusieurs de ses collègues et communiqué aux participants. Patrice Leclerc, maire de Gennevilliers, y faisait état du questionnement d’un maire d’une ville populaire, et désireux de « changer le monde », à propos des politiques publiques à mettre en œuvre au niveau local dans un contexte contraint, et des pratiques municipales nouvelles à inventer en direction de populations qui semblent s’éloigner de tout désir de citoyenneté. Il a souhaité que des échanges entre élus, chercheurs, praticiens et associations comme telle est la vocation de la Ville en Commun contribuent à apporter des réponses utiles. Le débat a eu lieu lors de notre Assemblée générale du 28 Septembre 2017. Une restitution des débats fera l’objet d’un autre article. 

☰ Par Patrice Leclerc

La ville autrement : Initiatives citoyennes, Urbanisme temporaire, Innovations publiques, Plateformes numériques

juillet 2017 par l’APUR

Directrice de la publication : Dominique Alba

Étude réalisée par : Clément Pairot, Emilie Moreau
Sous la direction de : Émilie Moreau
Cartographie : Anne Servais
Avec les contributions de : Jean-Christophe Choblet, Étienne Delprat, Nicolas Détrie et Emmanuelle Hoss
Contributeurs Apur : Louise Cormier, Jules Gallissian, Mehand Méziani, Emmanuelle Roux et Yann-Fanch Vauléon
Photos et illustrations : Apur sauf mention contraire
Maquette : Apur

L’identité, c’est la guerre

J’ai écrit ce livre parce que l’obsession identitaire me navre et m’inquiète. Nous ne sommes plus « chez nous » ? Allons donc ! Quand l’identité se mêle au «choc des civilisations», à «l’état de guerre» et à «l’état d’exception », nos sociétés s’enlisent dans un climat de peur qui nous ramène, bien malgré nous, à l’expérience traumatique de l’été 1914.

Les enfants du Chaos

Alain Bertho, anthropologue, est spécialiste des émeutes urbaines à l’échelle mondiale. Ses recherches s’articulent depuis vingt ans autour de la crise du politique et de l’État, et ont comme principale problématique la question de la banlieue et de l’émeute. Cette expérience lui permettent de porter un regard lucide sur les attentats qui ont marqué l’année 2015.