Mai 68, l’architecture et la ville

 


Nos éditorialistes

F. BONNET, A. CHAPERON, J.-P. CHARBONNEAU, S. CORDOBES, J. DONZELOT, C. GHORRA-GOBIN, V. LAVERGNE, F. MENU, 0. MONGIN, PH. PANERAI, M. RAYNAUD, V. RENARD, J.-M. ROUX

 

Le 50e anniversaire de Mai 68 sera célébré l’an prochain. Il donnera lieu à nombre de manifestations et d’ouvrages. Tous urbains anticipe ce moment et souhaite dès maintenant repérer les ruptures qui ont touché les relations entre l’architecture et la ville avec comme conséquence la remise en cause de l’urbanisme de l’après-guerre, et de son enseignement dit “classique”. En témoignent notamment l’éclatement de l’École des Beaux-Arts, la suppression en aout 1968 de la section architecture et du prix de Rome, en octobre la création des unité pédagogiques dans les écoles d’architecture rompant avec plus de deux siècles de centralisme absolu. Plus discrètement les changements de la politique du logement réorientent vers l’acquisition de maisons individuelles une part des crédits consacrés à la construction…

Les voies du peuple éléments d’une histoire conceptuelle de Gérard Bras

 


Sortie de Livre

Gérard Bras, directeur de programme au Collège International de Philosophie (2001-2007) et président de l’Université populaire des Hauts-de-Seine, est désormais professeur honoraire de philosophie en première supérieure. Il est l’auteur de Hegel et l’art (P.U.F.), Pascal, figures de l’imagination (en collaboration avec J.-P. Cléro, P.U.F.) et de Les ambiguïtés du peuple (Pleins feux). Son nouveau livre Les voies du peuple éléments d’une histoire conceptuelle aux éditions Amsterdam est en librairie depuis le 23 Janvier.

Par La ville en commun

« Espaces publics, cultures et engagements »

 


Compte-rendu de colloque pour la ville en commun

Le vendredi 21 décembre 2017, la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord en partenariat avec les laboratoires AMUP, LAVUE, 5IFAS organisait une journée d’étude abordant la problématique « Espaces publics, cultures et engagements ». La ville en commun y était et propose un compte-rendu des prises de parole de la journée

Par La ville en commun

Vers un retour de la végétation spontanée en ville


Compte-rendu de colloque pour la ville en commun

Le vendredi 8 décembre 2017, l’institut d’aménagement et d’urbanisme de la région Île-de-France a organisé un séminaire abordant la problématique « Vers un retour de la végétation spontanée en ville ». La ville en commun y était et propose un compte-rendu.

Nous assistons à un renouvellement de la pensée sur la nature en ville qui dépasse la simple domestication de la nature transofréme en jardin pour proposer le développement du végétal spontané. Les végétaux en ville deviennent un enjeu fort pour les urbanistes, poues les décideurs, pour les citoyens, pour les usagers, pour les professionnels.

Par La ville en commun

Quelles dynamiques urbaines autour des quartiers de gare ?


Compte-rendu de colloque pour la ville en commun

Le vendredi 8 décembre 2017, l’institut d’aménagement et d’urbanisme de la région Île-de-France a organisé un séminaire abordant la problématique « Quelles dynamiques urbaines autour des quartiers de gare ? ». La ville en commun y était et propose un compte-rendu. 

Longtemps les gares ont été appréhendés comme des non-lieux (Marc Augé) — espace de flux entrants et sortants — alors que la Société du Grand Paris prévoient des conceptions de gare à la fois hub, quartier de ville, levier de restructuration urbain. La gare est un objet singulier « mi urbaine, mi industrielle » : c’est un ailleurs qui vient troubler l’expérience de la ville. Du point de vu urbain, le quartier de gare est un lieu de conflit de différentes échelles de centralité et un rapport intériorité / extériorité du quartier de gare. Du point de vu la mobilité, nous sommes passé d’une logique purement intermodale à un espace-temps appréhendé comme un stock à valoriser et à capitaliser.

Par La ville en commun

La ville en commun, programme prévisionnel d’activités 2017-2018


Ce programme fait suite à l’Assemblée Générale du 28 septembre 2017 et aux débats qui se sont tenus à cette occasion. Pour en savoir plus sur le contenu, on peut utilement consulter les Six réflexions pour ouvrir le débat sur un renouveau du municipalisme ;  Lettre d’introduction sur les Questions pour une équipe municipale qui veut « contribuer à changer le monde » ; suivi de ses débats.

☰ Par La ville en commun

Questions pour une équipe municipale qui veut « contribuer à changer le monde » – Débats


Texte inédit pour la ville en commun

Dans un précédent article, nous publions la lettre introductive de Patrice Leclerc. Le débat qui s’est engagé sur ces bases a été animé par Catherine Tricot et introduit par Danielle Simonnet et Lucile Schmid. Les quelques notes qui suivent visent seulement à donner des repères sur les principaux points abordés et ne constituent en rien un compte-rendu. Le Bureau de l’association devra examiner les suites à y donner. En effet, ces débats faiblement conclusifs visaient avant tout à cadrer les priorités des travaux futurs de la Ville en Commun. 

Par La ville en commun

Questions pour une équipe municipale qui veut « contribuer à changer le monde » – Lettre d’introduction


Texte inédit pour la ville en commun

Le présent article est une copie de la lettre d’introduction au débat Questions pour une équipe municipale qui veut « contribuer à changer le monde » adressée à plusieurs de ses collègues et communiqué aux participants. Patrice Leclerc, maire de Gennevilliers, y faisait état du questionnement d’un maire d’une ville populaire, et désireux de « changer le monde », à propos des politiques publiques à mettre en œuvre au niveau local dans un contexte contraint, et des pratiques municipales nouvelles à inventer en direction de populations qui semblent s’éloigner de tout désir de citoyenneté. Il a souhaité que des échanges entre élus, chercheurs, praticiens et associations comme telle est la vocation de la Ville en Commun contribuent à apporter des réponses utiles. Le débat a eu lieu lors de notre Assemblée générale du 28 Septembre 2017. Une restitution des débats fera l’objet d’un autre article. 

☰ Par Patrice Leclerc