A cinq mois des municipales et à l’heure de l’ouverture de la FIAC, une artiste contemporaine projette sa vision d’un Grand Paris imaginaire dans un ouvrage inclassable, entre passé, présent et futur : du réel à la science-fiction.

Avec Paris Ars Universalis (L’Harmattan), Raphaële Bidault-Waddington, plasticienne conceptuelle, auteure et prospectiviste, publie le Scénario-fiction d’un futur Grand Paris, où se dessine un avenir entre Houellebecq, Dick, Ballard et Spinrad. A cinq mois des municipales et au jour de l’inauguration de la foire parisienne de l’Art contemporain qui se tient jusqu’au 20 octobre, se dessine un des enjeux majeurs de la capitale vu par une futurologue avertie.

 

Lire l’intégralité de l’article