Sortir du débat général sur les villes moyennes qui a donné lieu à de très nombreuses initiatives, et des approches déjà très explorées (les centres villes par ex), et surtout éviter la déploration.
Il s’agit bien au cours de cette rencontre d’aborder la question des villes moyennes en crise, 
en déprise et d’explorer les termes du renouveau en lien avec les nouvelles ruralités, et les conditions de la transition écologique,
Sans nourrir des illusions sur le retour de la croissance.

Le laboratoire d’idées « la Ville en Commun » organise, avec le concours de Common Langage, une rencontre entre plusieurs villes moyennes qui viendront débattre avec des chercheurs et des professionnels de l’aménagement pour indiquer quels sont les modes explicatifs des difficultés rencontrées et, face à elles, les réussites et échecs des politiques publiques locales conduites.

Le 21 mars, se tiendra un Atelier centré sur l’exemple de Montluçon et de son agglomération.

Le 22 mars, après une ouverture par Martin Vanier, trois tables rondes sur :

  • Les différents courants d’analyse des processus économiques, sociaux et spatiaux à l’œuvre
  • Un échange entre élus sur plusieurs cas de politiques et d’actions municipales : Guéret, Châlons-en-Champagne, Dieppe, Chinon, Vierzon, Autun, Nevers, Soissons, …
  • Les territoires et la ville centre, sortir du jeu à somme nulle

Pierre Mansat, délégué général de la Ville en Commun, tirera les conclusions de ces deux journées.

Pour connaître le programme détaille et la liste des intervenants, voir la page facebook de la Ville en Commun  https://www.facebook.com/notes/la-ville-en-commun/montlu%C3%A7on-villes-moyennescrise-et-renouveau/346970965923252/

Contact et Inscriptions (obligatoires) dans le mode contact du blog www.pierremansat.com ou  en message privé sur la page Facebook de Pierre Mothet, ou de La Ville en Commun